L’immobilier commercial sur le point de redémarrer au Canada

Voici comment CBRE perçoit l’évolution de l’immobilier commercial au Canada en 2021 et au-delà.

Il faudra patienter jusqu’au deuxième trimestre de l’année pour entrevoir une stabilisation dans le segment des bureaux. Les activités locatives devraient reprendre tandis que les entreprises formaliseront leurs stratégies visant un retour permanent au bureau.

En ce moment, la question la plus pressante sur le marché est de connaître les répercussions à long terme du travail à domicile. Bien que ce dernier fera partie intégrante de la solution, on ne peut sous-estimer la valeur de la socialisation, du travail d’équipe, de la collaboration spontanée et des échanges commerciaux en personne.

L’année 2021 commence en force dans le segment industriel et de la logistique, qui jouit des meilleurs indicateurs de base et du plus grand intérêt des investisseurs. CBRE prévoit l’absorption d’une superficie industrielle supplémentaire de 40 millions de pi² à l’échelle du pays cette année en raison de la croissance du commerce électronique. « Le segment industriel a surpassé tous les autres en 2020 », ajoute M. Morassutti. « Mais la question qu’on se pose, c’est si la croissance peut tenir ce rythme. »

Tout ce qui touche à la logistique et à l’entreposage dispose d’une bonne marge de manœuvre. Mais une grande partie de l’inventaire industriel est aménagé pour la fabrication, dans des installations de petite envergure ou à locataires multiples, ce qui n’est pas du tout dans la mire du commerce électronique.

https://www.informateurimmobilier.com/limmobilier-commercial-sur-le-point-de-redemarrer-au-canada/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=limmobilier-commercial-sur-le-point-de-redemarrer-au-canada

 

Laisser un commentaire