Immobilier Quel avenir pour le condo au centre-ville de Montréal ?

Le centre-ville de Montréal est dans un piteux état, selon une étude récente de l’Institut de développement urbain du Québec. L’inoccupation des logements locatifs est à 12,3 %, alors que le taux d’un marché sain et en équilibre est plutôt de 3 ou 4 %. La vente de condos neufs a chuté de 53 % pour les neuf premiers mois de 2020 comparativement à la même période l’année précédente.

Des questions se posent dans toutes les grandes villes canadiennes, qui ont vécu le même exode en 2020. Une étude récente des économistes de la Banque CIBC se demande d’ailleurs si le balancier en faveur de la banlieue n’est pas allé trop loin.

Or, malgré le contexte catastrophique pour le condo au centre-ville, les prix dans le marché du neuf n’ont pas fléchi. Les promoteurs ayant sur les bras des appartements invendus mettent plutôt de l’avant des incitatifs à l’achat, comme l’inclusion des électroménagers et surtout des assouplissements sur les conditions de paiement.

Ainsi : Les projets se poursuivent comme prévu au centre-ville.
Les unités s’écoulent lentement, mais le nombre d’invendus reste sous contrôle.
Pas de braderie, mais l’acheteur profite d’incitatifs à l’achat.

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2021-03-15/immobilier/quel-avenir-pour-le-condo-au-centre-ville.php

 

Laisser un commentaire