Malgré des ventes en recul de 22 % en 2020, le marché de l’art sauve les meubles

Un an après l’irruption du Covid-19, qui a laminé les économies mondiales, le marché de l’art a sauvé les meubles. Certes, d’après le nouveau rapport annuel publié, mardi 16 mars, par la banque UBS et la foire Art Basel, les ventes mondiales d’art et d’antiquités ont chuté de 22 % en 2020, pour atteindre 50,1 milliards de dollars (42 milliards d’euros). Mais cette contraction reste bien inférieure à celle de 36 % constatée en 2009, après la crise des subprimes.

Plus lentes et moins armées que les maisons de ventes aux enchères, les galeries ont bon an mal an pris le pli numérique. Les transactions en ligne ont généré, en moyenne, plus d’un tiers de leurs revenus – contre 13 % en 2019. Aussi, malgré une baisse moyenne de 20 % de leur chiffre d’affaires, 28 % des marchands sondés avancent de meilleurs résultats qu’en 2019, et 18 % déclarent avoir maintenu le même niveau d’activité.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/03/16/malgre-des-ventes-en-recul-de-22-en-2020-le-marche-de-l-art-sauve-les-meubles_6073273_3234.html

 

Laisser un commentaire