Avis de tempête sur la rémunération des dirigeants de grandes banques?

Dans le contexte actuel, les grandes banques peuvent-celles continuer à augmenter fortement leurs patrons? La décision de Deutsche Bank d’augmenter cette année la rémunération du DG de 46% a fait grincer des dents… Pour Guillaume Alméras, les banques vont devoir innover et rompre avec « le mimétisme traditionnel du secteur ».

Or c’est apparemment la conclusion que l’on peut également tirer de la rocambolesque affaire de l’indemnité de départ que l’ancien DG de Natixis a été mis en demeure de restituer par le Conseil d’administration de l’établissement. Dans un récent communiqué, Natixis affirme avoir versé cette indemnité « par erreur ».

Ceci résultant « d’une discordance entre la formulation des modalités de calcul de cette indemnité, en réalité inapplicables, et l’appréciation de l’atteinte des critères retenus par le Conseil d’administration ». Ce qui semble vouloir dire qu’un « parachute doré » de 2,4 millions d’euros a d’abord été versé sans trop de vérification des critères de résultat auxquels il était formellement conditionné, puis a été annulé après évaluation des critères en question.

https://www.bfmtv.com/economie/experts/guillaume-almeras/avis-de-tempete-sur-la-remuneration-des-dirigeants-de-grandes-banques_AN-202103210168.html

 

Laisser un commentaire