Gel : plus de 4 milliards d’euros de pertes estimées dans la viticulture et l’arboriculture

Tout comme dans le secteur viticole, où au moins un tiers de la production viticole française sera perdu, soit à peu près deux milliards d’euros de chiffre d’affaires en moins pour la filière, selon la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), « on considère que les pertes vont également dépasser les deux milliards d’euros dans le secteur de l’arboriculture, soit quatre milliards d’euros au total de chiffre d’affaires en moins pour les deux filières », indique au Parisien-Aujourd’hui en France, André Bernard, vice-président des chambres d’agriculture chargé du dossier gestion des risques.
Pour les cultures céréalières, « où des parcelles pourraient encore repartir, les pertes ne peuvent pas encore être estimées précisément, mais devraient tout de même s’élever à plusieurs centaines de millions d’euros », souligne-t-il.

https://www.leparisien.fr/economie/gel-plus-de-4-milliards-deuros-de-pertes-estimees-dans-la-viticulture-et-larboriculture-15-04-2021-24ZD6LV3V5A4LAH2UBCJ6RSVUA.php

 

Laisser un commentaire