Les propriétaires d’immeubles de bureaux et de commerces désertés dans les centres-villes du pays seront incités à les transformer en logements.

« Nous soutiendrons la conversion en logements abordables des espaces de bureaux vides qui sont apparus dans nos centres-villes, en réaffectant 300 millions de dollars de l’initiative Financement de la construction de logements locatifs », a annoncé lundi la ministre des Finances Chrystia Freeland dans son budget qui fait une large place à l’accessibilité au logement.

La somme qui sera consacrée à encourager le changement de vocation des immeubles de bureaux est modeste, mais il s’agit néanmoins d’une première pour le gouvernement fédéral. Il s’agit « d’une nouvelle approche », dont l’objectif est de convertir des locaux commerciaux excédentaires en 800 logements locatifs.

Selon lui, les possibilités de conversion sont probablement davantage dans les locaux commerciaux que dans les immeubles de bureaux. « Quand on demande aux propriétaires s’il y aura une surcapacité de bureaux, la réponse n’est pas claire, précise-t-il. Certains d’entre eux croient qu’il faudra plus d’espace parce que les employés auront besoin de plus de place. »

https://www.lapresse.ca/affaires/2021-04-19/des-logements-dans-les-bureaux-desertes.php

 

Laisser un commentaire