Des départs de locataires sans payer les derniers mois…

Pour l’instant, les professionnels de l’immobilier n’ont pas constaté une demande accrue de garants même si bon nombre de propriétaires ont été confrontés cette année à des départs d’étudiants « à la cloche de bois » avec un ou deux mois de loyer non payés ou à des retards de paiement des locataires dont les professions ont été affectées par la crise sanitaire comme le monde du spectacle et la restauration. « Une partie des propriétaires n’a pas reçu la totalité des loyers et des charges sans pour autant mener de procédure de recouvrement et a préféré abandonner les sommes dues », précise Pierre Hautus, directeur général de l’Union nationale pour la propriété immobilière (UNPI), qui représente les propriétaires bailleurs privés.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2021/04/27/quelles-sont-les-solutions-pour-louer-sans-garant_6078184_1657007.html

 

Laisser un commentaire