Un délateur lent mais très bien rémunérés par la SEC

Bien qu’il ait attendu pour donner l’alerte, un informateur a reçu une récompense de 3,2 millions de dollars USD de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.
La SEC a noté que, même si l’informateur « n’a peut-être pas pleinement compris l’importance de la mauvaise conduite, les investisseurs ont continué à subir un préjudice pendant la période de retard ».

Bien que le délai de déclaration ait eu une incidence sur le montant final de la récompense, l’ordonnance a également noté que la SEC a été alertée de l’inconduite par l’informateur, et les actions prises par la suite étaient en grande partie basées sur ce premier tuyau.

https://www.conseiller.ca/nouvelles/fiscalite/un-tuyau-lent-mais-payant/

 

Laisser un commentaire