Garde d’enfants à domicile : près de 3 entreprises sur 4 présentent des irrégularités

Puisque les contrôles ont en partie été effectués dans un contexte difficile, auprès d’opérateurs fortement impactés par la crise sanitaire, la DGCCRF a préféré apporter majoritairement des suites pédagogiques et correctives aux manquements constatés. Un certain nombre de procès-verbaux administratifs a toutefois été dressé.

Ces contrôles ont abouti à l’établissement de 131 avertissements, 85 injonctions de remise en conformité et huit procès-verbaux administratifs. « Le taux d’anomalies élevé de 70 % reflète essentiellement une méconnaissance de la réglementation. Les professionnels ont globalement fait preuve de bonne volonté et de réactivité pour se mettre en conformité », nuance le communiqué de la répression des fraudes.

En cause, 56 % des opérateurs contrôlés ne présentaient pas correctement l’information sur les prix. La DGCCRF met également en avant que plus de la moitié des opérateurs n’assuraient pas une information précontractuelle suffisante.

https://www.lefigaro.fr/societes/garde-d-enfants-a-domicile-pres-de-3-entreprises-sur-4-presentent-des-irregularites-20210510

 

Laisser un commentaire