Logement : les bailleurs contraints de baisser les loyers dans les grandes villes françaises

Les touristes et les étudiants ayant quitté les grandes villes, les propriétaires de locations courte durée cherchent des baux longs. Dans ce contexte d’offres multipliées, les prix des locations dans certaines villes sont à la baisse et la vacance des biens augmente.

En mars 2021, 79 % d’annonces supplémentaires pour des appartements loués vides et 129 % concernant des meublés sont apparues sur le site SeLoger. Le marché locatif étant plus détendu, les futurs locataires peuvent ainsi bénéficier de baisses de loyer. C’est le cas à Paris, Lille ou Nice, où les prix ont légèrement chuté au premier trimestre 2021, rapporte Le Monde.

Problème pour les propriétaires qui proposaient auparavant leurs biens en location courte durée : les locataires ne se bousculent pas. Un studio du Ve arrondissement de Paris, proposé en novembre 2020, n’est toujours pas occupé. Le propriétaire a dû concéder une baisse du loyer qui est passé de 1 500 à 1 400 puis 1 300 euros précise Le Monde. Un autre bien, près du Trocadéro, a été occupé deux mois après la diffusion de l’annonce par un locataire qui a profité d’une baisse de loyer de 6 %.

https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/logement-les-bailleurs-contraints-de-baisser-les-loyers-dans-les-grandes-villes-francaises-5d5dc45db2f89788441b6546dcd15829

 

Laisser un commentaire