Cauchemar immobilier thaïlandais pour des centaines d’investisseurs français

Difficultés liées au Covid ou escroquerie immobilière pure et simple? La question n’est pas tranchée pour l’instant. Toujours est-il que des centaines voire des milliers de petits investisseurs français risquent actuellement de perdre leurs économies suite à la faillite probable d’un promoteur norvégien. Cette personnalité controversée, Kurt Svendheim, commercialise depuis des années déjà des programmes immobiliers touristiques en Thaïlande avec sa société New Nordic Group (NNG).

Comme le souligne Le Parisien, l’homme est déjà lié à une faillite immobilière de plusieurs millions d’euros au Brésil et en Bulgarie mais il en avait imputé la responsabilité à ses associés… Dans son modèle norvégien, Kurt Svendheim commercialisait dernièrement des résidences hôtelières haut de gamme, notamment via quatre sociétés dirigées par des Français, selon le quotidien: Company Vauban (Cyrille Hareux), Thai Property Group (Sébastien Cuvelard), Thai Property Promotion (Lionel Barbier) et Osiris (Stéphane Crocherie). Des sociétés d’autant plus motivées que les commissions accordées sont particulièrement généreuses: autour de 15%.

En échange d’investissements de plusieurs dizaines de milliers d’euros, les clients se voyaient garantir une alléchante rentabilité locative de 6 à 10% par an. Par ailleurs, la formule s’accompagnait d’une possibilité de «cashback». Moyennant le paiement de l’intégralité du bien immobilier avant même la construction, la société s’engageait à racheter le bien 10 à 30% plus cher que son prix d’achat au bout d’un certain nombre d’années.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/cauchemar-immobilier-thailandais-pour-des-centaines-d-investisseurs-francais_078a2530-b481-11eb-89cb-28553a224e9c/

 

Laisser un commentaire