Pourquoi la dette fait exploser les inégalités

La réponse des banques centrales à la crise n’est pas durable, à en croire François-Xavier Oliveau, auteur du livre La crise de l’abondance. Cette création monétaire fait gonfler le prix des actifs et exploser les inégalités.
L’économiste indique qu’il y a déflation : Le prix du pétrole est un bon exemple. Le baril valait seulement 2 dollars en 1970, contre autour de 65 dollars aujourd’hui.

Facialement, les prix ont donc explosé. Maintenant, examinons le temps qu’il faut pour se procurer de l’essence. A 1,50 euro, l’achat d’un litre nécessite aujourd’hui environ une dizaine de minutes de travail rémunéré au Smic. En 1970, il fallait 20 minutes (1,10 franc le litre pour une heure rémunérée 3,50 francs au salaire minimum).

L’essence est donc deux fois moins chère aujourd’hui qu’en 1970, malgré pourtant la hausse des taxes et le cartel de l’OPEP; moins polluante, elle permet aussi de rouler deux fois plus. Cette déflation cachée masque les gains de productivité et la croissance réelle. Car la productivité, c’est produire plus, moins cher et avec moins de main-d’œuvre. Or, actuellement, les gains de productivité tels qu’ils sont calculés ne mesurent que deux de ces trois effets, à savoir produire plus et avec moins de main d’œuvre. On ne prend donc pas en compte la baisse structurelle des prix réels, et a fortiori les produits gratuits. Prenez par exemple Wikipédia ou Waze. Ces innovations sont gratuites, rendent d’immenses services, mais ne sont pas comptabilisées dans la création de richesses.

La dette ne pose en effet pas de réel problème de remboursement actuellement dans les pays développés, avec la baisse structurelle des taux d’intérêt. En revanche, ce gonflement de la dette pose d’autres problèmes. Premièrement sur le plan social. On crée une monnaie au profit de ceux qui peuvent emprunter. Or, plus vous êtes riches et possédez des actifs, plus vous pouvez emprunter. Ce qui fait exploser les inégalités, avec une prime à la rente. D’ailleurs, on observe très bien cette progression des inégalités depuis que la création monétaire a explosé à partir des années 1980.

La création monétaire vise à faire monter les prix à la consommation. Mais, via la dette, elle aboutit surtout dans les marchés financiers, l’immobilier et les autres actifs. L’inflation des actifs ne se dément pas tant que nous créons de la monnaie, en se décorrélant de l’économie réelle et avec les conséquences sociales désastreuses que nous avons évoquées.

https://www.bfmtv.com/economie/international/pourquoi-la-dette-fait-exploser-les-inegalites_AN-202105150161.html

 

Laisser un commentaire