Climat : l’AIE plaide pour renoncer dès maintenant à tout nouveau projet fossile

Quelques mois avant la COP26, l’organisation internationale livre une feuille de route mondiale pour décarboner le secteur de l’énergie d’ici à 2050 et limiter le réchauffement climatique. Elle préconise de renoncer dès à présent à tout nouveau projet d’exploration pétrolière ou gazière ou centrale électrique au charbon.

Outre cette mesure drastique, l’Agence explique qu’un bond sans précédent des investissements dans les technologies bas carbone est nécessaire pour atteindre l’objectif de zéro émissions d’ici à 2050. Environ 5.000 milliards de dollars d’investissements dans l’énergie par an devront être déployés, soit plus du double du rythme actuel.

Ce qui ajouterait 0,4 point de croissance par an au PIB mondial, indique l’AIE dans une analyse menée avec le FMI. « Nous avons besoin d’une croissance historique des investissements », fait valoir le président de l’agence, Fatih Birol.

D’ici à 2050, 90 % de l’électricité devra provenir des énergies renouvelables, et une large part du solde de l’énergie nucléaire. Dans ce paysage, les ressources fossiles ne fourniraient plus qu’un cinquième de l’énergie, contre quatre cinquièmes aujourd’hui.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/energie-laie-plaide-pour-renoncer-des-maintenant-a-tout-nouveau-projet-fossile-1315859

 

Laisser un commentaire