Données personnelles : la Cnil a infligé plus de sanctions en 2020

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), gardienne de la vie privée des Français face au numérique, a prononcé 14 sanctions et 49 mises en demeure en 2020, selon le rapport annuel de l’institution. Une augmentation par rapport à 2019, où la Cnil avait prononcé 8 sanctions et 42 mises en demeure.

En 2020, plusieurs entreprises se sont fait épingler par cette Commission comme le site d’e-commerce Spartoo en août dernier. L’entreprise s’est vue infliger une sanction de 250.000 euros pour ne pas avoir respecté le règlement général sur la protection des données (RGPD).

Au total, les amendes infligées en 2020 représentent 138,5 millions d’euros contre 51,4 millions d’euros un an auparavant, sous l’effet de deux sanctions record pour Google et Amazon au titre de leur politique en matière de cookies (respectivement 100 et 35 millions d’euros). Le nombre de plaintes reçues par la Cnil a légèrement diminué en 2020, avec 13.585 plaintes reçues. Mais le nombre de notifications de violation de données personnelles a augmenté de 24% à 2825, sous l’effet notamment d’une vague d’attaques au rançongiciel constatée en 2020.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/donnees-personnelles-la-cnil-a-inflige-plus-de-sanctions-en-2020-20210518

 

Laisser un commentaire