« On est en train de permettre à des bitcoins sales de devenir des bitcoins propres »

Les cryptomonnaies, c’est comme le cash mais, à la différence du cash, qui passe de la main à la main, les montants et les distances entre contreparties impliquées dans le paiement n’ont pas de limite avec les cryptomonnaies. C’est le premier problème. Mais dans le cas des cryptomonnaies, il n’y a pas d’intermédiaires. C’est le deuxième problème. On ne peut donc récupérer un semblant de contrôle que quand les cryptomonnaies rentrent dans le système financier traditionnel, soumis aux procédures AML/CFT.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/23/argent-on-est-en-train-de-permettre-a-des-bitcoins-sales-de-devenir-des-bitcoins-propres_6081188_3232.html

 

Laisser un commentaire