Virement instantané : l’Europe demande aux banques de baisser leurs tarifs

Plus de deux ans après son lancement, force est de constater que ce service peine à décoller. La BCE avait initialement estimé que 23 % des transactions réalisées par virements, prélèvements, chèques ou cartes bancaires en zone euro pourraient être effectuées en paiement instantané d’ici à 2023. Selon la Fédération bancaire française (FBF), ce type de transaction n’a pourtant représenté qu’environ 1 % des virements en France au cours de l’année 2020.
La Banque centrale européenne estime avoir rempli sa part du contrat en ouvrant ses gros tuyaux aux paiements de détail, et en offrant un service bon marché aux banques, facturé 0,002 euro par transaction instantanée. En France, plusieurs établissements facturent en effet le service 1 euro (BNP Paribas, Caisse d’épargne, Banque populaire, CIC), Société générale et La Banque postale proposant un meilleur tarif (0,80 et 0,70 euro). Quant au Crédit agricole, 9 caisses régionales sur 39 le proposent gratuitement, et les autres le facturant jusqu’à un euro.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/05/24/virement-instantane-l-europe-demande-aux-banques-de-baisser-leurs-tarifs_6081283_3234.html

 

Laisser un commentaire