La pandémie plonge 100 millions de travailleurs de plus dans la pauvreté, selon l’ONU

La pandémie de COVID-19 qui fait rage depuis 17 mois a plongé plus de 100 millions de travailleurs supplémentaires dans la pauvreté, révèle l’ONU mercredi, à cause de la chute des heures de travail et l’évaporation de bons emplois.
Et même fin 2022, le retard ne sera pas rattrapé, avec 23 millions d’emplois de moins qu’en l’absence de la crise sanitaire qui a déjà fait plus de 3,5 millions de morts.
En 2020, se sont 8,8 % de toutes les heures travaillées qui se sont évaporées par rapport au dernier trimestre de 2019, soit l’équivalent de 255 millions d’emplois à temps plein.

https://www.ledevoir.com/monde/606675/la-pandemie-plonge-100-millions-de-travailleurs-de-plus-dans-la-pauvrete-selon-l-onu

 

Laisser un commentaire