Agirc-Arrco : en 2020, plus d’un retraité sur deux a préféré le malus au report de l’âge de départ

Instauré en 2019, le dispositif de bonus/malus de la retraite complémentaire Agirc-Arrco vise à inciter les salariés du privé à travailler plus longtemps. Pourtant, plus d’un nouveau retraité sur deux a décidé en 2020 de ne pas repousser son départ, quitte à voir sa pension diminuer. Pour sa première année d’application, le bonus-malus de l’Agirc-Arrco a concerné 49% des nouveaux retraités. En 2020, d’après nos informations, ce chiffre grimpe pour atteindre 55%. Ce qui signifie donc que plus d’un ex-salarié du privé sur deux est parti avec une pension minorée de 10% pendant trois ans.

https://www.capital.fr/votre-retraite/agirc-arrco-en-2020-plus-dun-retraite-sur-deux-a-prefere-le-malus-au-report-de-lage-de-depart-1405052

 

Laisser un commentaire