Des millions de Français risquent de perdre des centaines d’euros de formation le 30 juin

Les actifs français ont jusqu’à la fin de ce mois pour transférer leurs droits de Dif cumulés jusqu’en 2014 sur leur compte CPF. Une procédure relativement simple mais qui n’a été réalisée que par une minorité de Français pour le moment.
Chaque actif français possède en effet un Compte personnel de formation (CPF) accessible à cette adresse et qui leur permet de se faire financer tout ou partie d’une formation. Ce système de formation individuelle a été mise en place en 2015 et permet chaque année à des centaines de milliers de Français de se payer une formation au permis de conduire (12,8% des formations), à l’apprentissage de langues (12%) ou à la gestion d’entreprise (8%) pour un prix moyen de 1252 euros.
Ce système a remplacé un autre mécanisme, le Droit individuel à la formation (Dif) qui avait été créé en 2008 et qui a donc été remplacé par le CPF. Le problème c’est qu’en mettant en place le CPF en 2015, les droits cumulés au titre du Dif n’ont pas été automatiquement transférés. Pour cela, le salarié doit renseigner son ancienneté professionnelle sur le site du CPF et fournir une preuve de son activité professionnelle entre 2008 et 2014 telle qu’une fiche de salaire de décembre 2014 ou un attestation de son employeur.

https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/social/des-millions-de-francais-risquent-de-perdre-des-milliers-d-euros-de-formation-le-30-juin_AV-202106040101.html

 

Laisser un commentaire