L’OCDE prône un assouplissement de l’encadrement des loyers

L’organisation recommande également d’assouplir les restrictions de construction excessivement rigoureuses.

https://www.agefi.fr/financements-marches/actualites/quotidien/20210616/l-ocde-prone-assouplissement-l-encadrement-loyers-323255

 

Crédit immobilier : des taux toujours aussi bas avec un taux moyen à 1%

Arnaud Guilleux, président fondateur du courtier en ligne monemprunt.com rappelle que l’allongement de la durée se traduira toujours par une augmentation du coût total du prêt. L’année 2020 affichait déjà des taux records (0,30 % sur 10 ans par exemple), et ce début d’année 2021 confirme la tendance avec des taux immobiliers qui continuent d’être orientés à la baisse. Une légère augmentation est attendue dans les prochaines semaines mais globalement les taux resteront bas.
Les banques sont plus sélectives et on remarque également que l’écart des taux entre les bons et mauvais dossiers s’accroit. On voit de plus en plus sur le marché « une non prise en charge » de certains dossiers, les banques considérant que certains profils affichent aujourd’hui un taux d’endettement trop élevé alors que ces mêmes dossiers auraient pu être acceptés il y a encore trois quatre mois. Je tiens à rappeler que le Haut Conseil de Stabilité Financière demande à ce que les banques ne délivrent plus de crédit qui endette les ménages à plus de 33% de leurs revenus.»
On notera que les prêts d’une durée de plus de 25 ans ne représentent que 0,2% de la production au mois de mai, mais les prêts d’une durée comprise entre 20 ans et 25 ans ont pris encore plus d’importance pour atteindre presque 57% de toute la production des crédits à l’accession. La durée moyenne d’emprunt est aujourd’hui de 20 ans contre 19 ans il y a encore deux mois.

https://www.mysweetimmo.com/2021/06/14/credit-immobilier-des-taux-toujours-aussi-bas-avec-un-taux-moyen-a-1/

 

Le cautionnement ne nécessite pas de double original

Le cautionnement étant un contrat unilatéral, un seul original est requis. Dès lors que la mention manuscrite prévue par l’article L. 331-1 du code de la consommation est régulièrement apposée sur cet original, le cautionnement est valable, quand bien même la caution détiendrait un autre exemplaire dans lequel la mention est irrégulière.
Com. 2 juin 2021, FS-P, n° 20-10.690

https://www.dalloz-actualite.fr/flash/cautionnement-ne-necessite-pas-de-double-original#.YMiaOkyQg74

 

« Effet confinement » : les appartements avec balcon ou terrasse se vendent 11,6% plus cher

Depuis le 17 mars 2020, date du premier confinement, le prix des appartements avec un espace extérieur a ainsi augmenté de 4,3% en moyenne, contre 0,6% pour les biens sans extérieur, souligne une étude réalisée pour le site Meilleurs Agents. Autre enseignement de cette étude : ce regain d’intérêt se répercute par une augmentation des prix sept fois plus importante pour les appartements avec terrasse ou balcon que les autres logements. Depuis le 17 mars 2020, date du premier confinement, le prix des appartements avec un espace extérieur a ainsi augmenté de 4,3% en moyenne, contre 0,6% pour les biens sans extérieur.

https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/effet-confinement-les-appartements-avec-balcon-ou-terrasse-se-vendent-11-6-plus-cher-9731b8080213e98f5290a3a138dc8cbb

 

Immobilier : les conditions de crédit ne sont pas durcies, la flambée du marché peut continuer

Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) reporte le passage de sa recommandation de janvier 2021 sur les conditions d’octroi de crédit immobilier en norme contraignante pour les banques. Cette Instance, présidée par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, attend les conclusions d’un bilan de ces mesures qui sera effectué au cours de l’été. En attendant, la production de crédit immobilier atteint des niveaux records.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/immobilier-les-conditions-de-credit-ne-sont-pas-durcies-la-flambee-du-marche-peut-continuer-886867.html

 

Immobilier résidentiel: mai a été un autre mois à l’avantage des vendeurs

Lors des douze derniers mois, les ventes sont restées élevées grâce à un fort rebond de la demande depuis le début de la pandémie, surtout pour le marché de l’unifamiliale. Toutefois, le rythme pourrait ralentir au cours des prochains mois en raison du resserrement des règles hypothécaires, d’une offre réduite et d’une limite dans les capacités financières des ménages. De juin 2020 à mai 2021, le prix médian des unifamiliales a atteint 289 000 $, soit une augmentation de 11 %. Pour mai 2021, le prix médian a crû de 20% rapport à mai 2020 (28% pour Montréal).
Le prix de vente médian des copropriétés a atteint 286 993 $ au cours des douze derniers mois, soit 9 % de plus qu’à la même période l’année précédente. Pour mai 2021 comparativement à mai 2020, le gain s’est fixé à 24% (7% à Montréal)
En mai 2021, l’indice AP de la province s’est élevé à 88,2, un recul de 16,9 % comparativement au même mois en 2020. C’est le dixième mois de suite que l’indice AP affiche une baisse ce qui implique une détérioration de l’accessibilité à la propriété. L’indice est basé sur le ratio salaire hebdomadaire médian (statistique Canada)/paiement hypothécaire « type » rapporté en un indice base 100 (janvier 2010=100).

https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/immobilier-residentiel-mai-un-autre-mois-a-l-avantage-des-vendeurs/625530

 

Achat d’un chalet : ne vous faites pas avoir !

Acheter une résidence secondaire sans inspection préachat, c’est un pari risqué en ville, mais ce l’est doublement à la campagne. « Les citadins n’ont pas toujours les connaissances nécessaires pour faire face à la réalité hors des grands centres. Ils savent peu de choses à propos des fosses septiques, des puits artésiens, et ils ne prennent pas en considération la qualité de l’eau des lacs. Ce sont pourtant des facteurs qui ont une incidence sur la valeur d’une propriété », note le courtier Éric Léger. Un lac infesté par le myriophylle à épi, une plante exotique envahissante qui forme d’épais tapis peu invitants pour la baignade et la navigation de plaisance, nuit fortement à la valeur des résidences riveraines
Julie Cousineau, dans la quarantaine, a justement esquivé l’inspection, dans le but de maximiser ses chances de mettre le grappin sur un chalet en bois rond à Saint-Alexis-des-Monts. Stratégie qui a fonctionné. Par contre, elle en a payé le prix par la suite. « La banque a refusé de nous financer pendant des semaines, car la propriété n’avait pas un système conforme d’approvisionnement en eau potable. Nous avons dû faire des travaux et des tests en urgence, ce qui a généré beaucoup de stress », dit cette Montréalaise qui cherche à fuir le bruit de la ville. Mais elle n’est peut-être pas au bout de ses peines : son chalet n’est accessible que par un pont privé, et cette infrastructure n’a pas été inspectée. On ne lui souhaite pas un pont Champlain…
Attention, ce n’est pas parce qu’on paie le gros prix que la qualité de construction est au rendez-vous. « J’ai vu des résidences secondaires de 3 millions de dollars qui étaient extrêmement mal construites et des chalets de 100 000 dollars qui étaient impeccables », souligne l’inspecteur en bâtiment.

https://lactualite.com/finances-personnelles/residences-secondaires-les-dangers-dun-achat-spontane/

 

MeilleursAgents part estimer les prix de l’immobilier en Allemagne

Suite à son rachat par Aviv Group, filiale d’Axel Springer en septembre 2019, Meilleurs Agents, le leader français de l’estimation immobilière en ligne, poursuit sa dynamique européenne et exporte sa connaissance des particuliers vendeurs, sa capacité d’innovation et sa technologie au service de la plateforme allemande Immowelt détenue également par Aviv Group.
Ainsi, les équipes tech et data de Meilleurs Agents se sont renforcées pour dupliquer en Allemagne ce qui a fait le succès du modèle en France : un accès gratuit aux informations immobilières les plus précises pour les particuliers et une mise en relation facilitée avec les agents immobiliers.

https://www.mysweetimmo.com/2021/06/09/meilleursagents-part-estimer-les-prix-de-limmobilier-en-allemagne/

 

Immobilier : le locataire doit pouvoir accéder à son logement sans aide

La Cour de cassation a donné tort au propriétaire. « Il est établi que sans l’arrangement conclu avec des voisins, l’accès pour une exploitation normale, conforme au bail, aurait été impossible. Cela révèle que le propriétaire n’a pas délivré une parcelle exploitable selon l’usage convenu. Aucun reproche ne peut donc être fait au locataire qui n’a pas à trouver des arrangements pour pouvoir jouir du bien qu’il a loué », affirment les juges. Ils ajoutent : « Si ce bien n’est pas accessible normalement, le propriétaire n’a pas respecté son obligation de délivrance du bien loué ».

https://www.lci.fr/conso/immobilier-le-locataire-doit-pouvoir-acceder-a-son-logement-sans-aide-justice-cour-cassation-2188059.html

 

Immobilier : la fin des chaudières à fioul est reportée

La ministre de la Transition écologique l’a annoncé de manière discrète la semaine dernière. La fin des chaudières à fioul est repoussée à la mi-2022, au lieu du 1er juillet 2021 pour les constructions neuves et du 1er janvier 2022 pour l’immobilier ancien, relève Le Figaro le 5 juin. Un décret sera transmis au Conseil d’Etat « très prochainement », pour une entrée en vigueur dans la foulée. Il y a « des possibilités de dérogations pour certains cas puisqu’il peut arriver qu’il y ait des difficultés, des impossibilités techniques ou des coûts excessifs », a précisé Barbara Pompili devant les députés jeudi 3 juin. La ministre a également indiqué que le décret « n’interdira pas les réparations des installations existantes ».

https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/immobilier/2021/06/07/immobilier-la-fin-des-chaudieres-a-fioul-est-reportee/

 

Hausse sans précédent des prêts hypothécaires au Canada, selon Equifax

Pendant la pandémie de COVID-19, la dette de carte de crédit des consommateurs s’est résorbée au Canada, mais les acheteurs de propriétés ont entraîné une hausse sans précédent du volume de nouveaux prêts hypothécaires. Le plus récent rapport d’Equifax Canada sur le crédit à la consommation précise qu’au premier trimestre de l’année en cours, le nombre de nouveaux prêts hypothécaires a bondi de 41,2% par rapport au trimestre équivalent de 2020. La limite moyenne des nouveaux prêts hypothécaires a pour sa part augmenté de 20,5% pour atteindre 326 930$.
L’endettement moyen des Canadiens au premier trimestre de l’année en cours, excluant les prêts hypothécaires et les taux de défaillance, s’est élevé à 20 430$. Celui du Québec, à 17 566$, a été le deuxième plus faible parmi les provinces derrière celui du Manitoba de 16 896$. ,

https://www.lesaffaires.com/mes-finances/immobilier/hausse-sans-precedent-des-prets-hypothecaires-au-canada-selon-equifax/625434

 

MeilleursAgents s’allie à SeLoger et Logic-Immo pour lancer Expérience Vendeurs

Grâce à la complémentarité des plateformes Meilleurs Agents, SeLoger et Logic-Immo, nous proposons des contenus différents aux particuliers et couvrons l’ensemble de leurs besoins en informations. Ainsi, avec l’offre Expérience Vendeurs, nous permettons aux professionnels de l’immobilier d’être visibles auprès des particuliers sur les plateformes les plus attractives du marché puisque 3 vendeurs sur 4 réalisent une estimation sur l’une d’entre elles”, commente Thibault Remy, Président de Meilleurs Agents.
Concrètement, Expérience Vendeurs, commercialisée sous la marque Meilleurs Agents Pro, permet aux professionnels d’être visibles sur les 3 plateformes via une seule vitrine digitale diffusée triplement ! Sur le modèle des vitrines digitales Meilleurs Agents, les professionnels pourront personnaliser leur espace et mettre en avant leurs avis clients ainsi que leurs biens vendus.

https://www.journaldelagence.com/1193428-meilleursagents-sallie-a-seloger-et-logic-immo-pour-lancer-experience-vendeurs

 

Immobilier : le locataire qui s’absente trop risque l’expulsion

Le locataire d’une résidence principale doit occuper cette dernière de manière « effective et continue », c’est-à-dire au moins huit mois par an, faute de quoi son bail peut être résilié (sauf motif légitime lié à la santé ou à la profession).

https://www.lemonde.fr/argent/article/2021/06/05/immobilier-le-locataire-qui-s-absente-trop-risque-l-expulsion_6082950_1657007.html

 

Location : Top 5 des villes où les loyers ont le plus baissé en 1 an

Loin de reculer, voire de marquer une pause, les prix de vente continuent d’accélérer (+ 5 % sur 1 an). Ils laissent même sur place les loyers dont la hausse se limite à 2,5 % sur 1 an sur le marché des meublés et à 1,1 % sur celui des locations vides.
Dans la capitale, les prix à la location s’orientent à la baisse. Selon les données du Baromètre des Loyers – SeLoger, sur le marché de la location vide, les loyers parisiens (1 613 € mensuels, charges comprises) accusent ainsi un recul annuel de 4,6 %. Sur la seconde marche du podium, Besançon affiche un recul annuel de 3,3 % des loyers moyens (charges comprises) qui y ont été relevés, ceux-ci s’élevant à 595 € par mois. Avec une baisse de 2,9 % sur 1 an des loyers de son parc immobilier ancien (821 € par mois, cc), Annecy se hisse sur la troisième marche du podium, coiffant ainsi Aix-en-Provence (830 € mensuels / – 1,6 % sur 1 an) au poteau.
Pour ce qui est des meublés, c’est à Bordeaux que la baisse est la plus sévère, avec des loyers qui accusent 4,6 % de recul sur 1 an pour tomber à 831 € par mois, charges comprises. La baisse est également marquée à Brest (555 € / – 4,7 % sur 1 an) ou encore à Paris (1 795 € / – 4,5 %), ces deux villes occupant respectivement la deuxième et la troisième place de notre classement. Affichant des loyers en recul de 2,6 % sur 1 an pour se situer aux alentours de 903 € mensuels, Annecy manque le podium de peu…

https://edito.seloger.com/actualites/france/location-top-5-villes-loyers-ont-plus-baisse-1-an-article-43433.html

 

Immobilier : la construction neuve s’effondre en Ile-de-France

La production de logements neufs est très faible en Ile-de-France. Au premier trimestre 2021, seulement 6.000 logements neufs ont été vendus dans la région. C’est le volume le plus bas depuis 2015, rapporte Le Parisien. Pourtant les mois à venir ne s’annoncent pas meilleurs, au contraire. Selon le quotidien, seulement 3.100 appartements ont été mis en chantier au premier trimestre 2021, soit le niveau de 2008. Par rapport au dernier trimestre 2020, c’est 1.400 lancements de chantier de moins. Par rapport au premier trimestre 2019, le chiffre est encore plus conséquent, avec 3.300 lancements de moins.

https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/immobilier/tendances-et-prix/2021/06/01/immobilier-la-construction-neuve-seffondre-en-ile-de-france/

 

Immobilier : pourquoi les prix grimpent encore

Les indices des prix de l’immobilier Meilleurs Agents – « Les Echos » dépeignent un marché en pleine euphorie. Après quelques mois de faiblesse, les prix parisiens reprennent le chemin de la hausse. Quant à la petite et la grande couronne, elles flambent comme la plupart de villes de province ; et ce n’est peut-être pas fini !

https://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/immobilier-pourquoi-les-prix-grimpent-encore-1319563

 

Les taux du crédit immobilier sont au plus bas

En mai 2021, le taux moyen des crédits du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) s’est établi à 1.07 % (1.12 % pour l’accession dans le neuf et 1.07 % pour l’accession dans l’ancien).


Le taux moyen des nouveaux crédits s’est donc stabilisé à un niveau particulièrement bas, jamais observé jusqu’alors. Et il a perdu 9 points de base (pdb) depuis décembre dernier et 18 pdb depuis un an. En dépit de l’incertitude qui prévaut, de la reprise de l’inflation, des hésitations de la reprise au 1er trimestre (avec un PIB en léger recul et le pouvoir d’achat des ménages en baisse) et de la montée des risques de défaut d’une partie des emprunteurs, les banques continuent d’améliorer les conditions des crédits octroyés, afin de soutenir la demande de crédits immobiliers des particuliers.

https://www.lobservatoirecreditlogement.fr/

 

Airbnb et nuisances : le règlement de copropriété au secours des copropriétaires

Les nuisances résultant de la location de lots à des touristes pour des courtes durées sont des troubles manifestement illicites dès lors que le règlement de copropriété interdit toute occupation gênante pour les autres copropriétaires.


En l’espèce, le règlement de copropriété laissait la possibilité de louer leurs appartements à des touristes pour de courtes durées. Mais le tribunal relève que le règlement stipule que le copropriétaire ne peut « pas nuire aux propriétaires des autres lots » et que l’occupation « ne devra pas être dangereuse ou gênante pour les autres copropriétaires ». Or, dans cette affaire, les lots étaient loués à des touristes qui y organisaient manifestement des fêtes, sans aucun respect pour les autres occupants.

https://www.dalloz-actualite.fr/flash/airbnb-et-nuisances-reglement-de-copropriete-au-secours-des-coproprietaires#.YLTnB6GQiM0

 

Pouvez-vous faire une offre d’achat immobilier par e-mail ?

Si aucun formalisme n’est requis, mieux vaut mettre votre offre d’achat à l’écrit, et ce par e-mail, sms ou par lettre. Comme le dit si bien l’expression : « les paroles s’envolent, les écrits restent ». Pour plus de rapidité, l’envoi d’une offre d’achat par e-mail est souvent privilégié mais les offres par sms sont jugées recevables. Si elle est acceptée par le vendeur, par retour d’e-mail, cet échange l’engage à vous vendre le bien au prix indiqué.

Votre offre d’achat immobilier par e-mail doit préciser plusieurs éléments : le prix proposé, l’adresse du bien, sa désignation (superficie, nombre de pièces, annexes), votre identité et la durée de validité de la proposition d’achat. La durée de validité de votre offre peut aller d’une semaine à deux semaines. Si vous recevez une contre-proposition par email, votre précédente offre n’est plus valable, sauf si vous la maintenez. Vous pouvez l’étudier calmement et décider d’accepter le prix demandé par le vendeur ou tenter une nouvelle négociation, en l’argumentant.

Une fois l’offre acceptée, plusieurs étapes interviennent encore avant la vente définitive qui vous permettent d’annuler votre proposition : la signature du compromis et le délai de réflexion de 10 jours.

https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/acheter/j-achete/pouvez-vous-faire-une-offre-achat-immobilier-par-email

 

« A Paris, les biens immobiliers surestimés ne se vendent plus »

Les primo-accédants sont, en ce moment, très présents sur le marché immobilier parisien. Ils souhaitent profiter des taux de crédit immobilier historiquement bas qui leur permettent d’avoir une capacité d’emprunt supérieure.

En outre, les banques leur font encore confiance dès lors qu’ils présentent un apport suffisant. Cela est fréquent car les primo-accédants parisiens bénéficient bien souvent d’une entraide familiale pour acheter. Les familles, quant à elles, sont toujours actives sur le marché mais ont tendance à retarder leur projet d’achat dans l’attente de meilleurs jours.

Les prix de vente restent élevés à Paris. Cependant, les acheteurs se détournent actuellement des logements surestimés. L’intérêt des vendeurs est donc d’afficher un prix de vente cohérent avec le marché. Il faut actuellement prévoir deux mois pour qu’un bien se vende. Les délais se sont considérablement allongés ces derniers temps. Nous étions plutôt à quelques jours auparavant.

https://edito.seloger.com/conseils-d-experts/immobilier-local/a-paris-biens-immobiliers-surestimes-ne-se-vendent-plus-interview-43205.html