Réforme de l’ISF et du PFU: les départs à l’étranger des ménages riches ont diminué et les dividendes explosé

La réforme de la fiscalité du capital en début de quinquennat a fait bondir les versements de dividendes et a réduit le nombre de départs hors de France des ménages les plus riches. C’est ce qui ressort d’un rapport de France Stratégie sur les réformes de la fiscalité du capital publié jeudi.

Dans le détail, les dividendes déclarés par les ménages au fisc (hors PEA, hors assurance-vie et hors sociétés soumises à l’impôt sur le revenu des personnes physiques) ont fortement augmenté de 2017 à 2018, passant de 14,3 milliards d’euros à 23,2 milliards.

France Stratégie souligne aussi l’extrême concentration des dividendes versés. 97% de ces derniers ont été perçus par 1,7% des foyers fiscaux, une proportion stable par rapport à 2017 (96% perçus par 1,6% des foyers). Par ailleurs, deux tiers des dividendes en France (64% très exactement) ont été distribués en 2018 à 0,1% des foyers fiscaux et un tiers à 0,01% d’entre eux.

« Plusieurs éléments laissent clairement penser que la forte hausse des dividendes reçus par les ménages en 2018 est en partie causée par la réforme du PFU, même si cet effet causal n’est pas encore scientifiquement et formellement établi », indique France Stratégie.

France Stratégie note enfin que le « solde des départs et des retours des contribuables fortunés a évalué favorablement depuis 2017 ». Le nombre de départs baisse (163 redevables de l’IFI en 2018, contre 376 départs de redevables de l’ISF en 2017), tandis que le nombre de retours progresse (240 redevables de l’IFI en 2018, contre 113 en 2017).

https://www.bfmtv.com/economie/patrimoine/impots-fiscalite/reforme-de-l-isf-et-du-pfu-les-departs-a-l-etranger-des-menages-riches-ont-diminue-et-les-dividendes-explose_AD-202010080198.html

 

Réforme

Laisser un commentaire