L’excédent de l’UE en hausse à plus de 190 milliards d’euros en 2017

Cela s’explique par la hausse de 5% des exportations de services de l’UE vers le reste du monde, passant de 870,5 Mrds d’euros en 2016 à 912,4 Mrds en 2017, tandis que les importations de l’UE ont diminué de 2%, passant de 732,3 Mrds à 720,7 Mrds.
En 2017, les principaux partenaires des exportations de services de l’UE sont restés les États-Unis (236,2 Mrds d’euros, soit 26% des exportations totales de l’UE) et les quatre pays membres de l’AELE ensemble (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse – 150,4 Mrds, soit 16%), loin devant la Chine (46,7 Mrds, soit 5%) et le Japon (34,7 Mrds, soit 4%). Les États-Unis sont également restés le principal partenaire des importations de services de l’UE (223,7 Mrds d’euros, soit 31% du total des importations de l’UE), suivis des pays AELE (90,0 Mrds, soit 12%), devant la Chine (30,6 Mrds, soit 4%), Singapour (22,3 Mrds, soit 3%) et le Japon (18,3 Mrds, soit 3%). L’UE a enregistré des excédents avec la quasi-totalité de ses partenaires principaux en 2017, à l’exception de la Turquie (-1,6 mrd) et de l’Inde (-0,5 mrd). Parmi les principaux partenaires, l’excédent le plus important a été observé pour le commerce avec les pays AELE (+60,4 mrds d’euros), devant la Russie (+16,5 mrds), le Japon (+16,3 mrds) et la Chine (+16,0 mrds).

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9499945/2-16012019-AP-FR.pdf/f989e60c-1a5d-4f64-83a3-cafc36166f5f

 

Laisser un commentaire