Assurance-chômage : les cadres dans le viseur du gouvernement

Selon l’Unédic, passer le plafond à 3 fois celui de la Sécurité sociale (soit 5.775 euros par mois) permettrait de diminuer les dépenses d’allocations de 137 millions par an, sur un total de 34 milliards. Pour en dégager plus (285 millions), il faudrait aller un « gros » cran plus loin en passant à 2,5 fois le plafond. A un tel niveau, ce serait un pas important vers l’objectif d’un milliard d’économies par an que se fixe Matignon, à condition d’assumer une allocation maximum ramenée à… 4.800 euros par mois, en rapport à ce qui se pratique dans les länders allemands les plus généreux.

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0600757871783-assurance-chomage-les-cadres-dans-le-viseur-du-gouvernement-2247504.php

 

Laisser un commentaire