Immobilier à l’étranger: Canada, la tentation du Québec

Les autorités consulaires recensent 80 900 de nos ressortissants, soit près du double d’il y a 10 ans et près de 3 000 à 4 000 nouveaux arrivants débarquent chaque année. « A Montréal, qui est la capitale économique, la pierre est trois fois moins chère que dans les grandes villes canadiennes anglophones que sont Vancouver ou Toronto, dont les prix se sont envolés, en raison notamment d’une forte présence d’investisseurs asiatiques. »
En 5 ans, la pierre s’est appréciée de 20 %. Avec leur expression imagée, les Québécois affirment que le « marché est en feu » avec une poussée importante de programmes neufs de standing en centre-ville qui dépassent 7 000 euros le m2, un niveau jamais atteint jusqu’alors.
Concernant la rentabilité: « Rien de supérieur à ce qui se fait en France, toutefois ce genre d’initiative entre dans une stratégie de diversification internationale d’un patrimoine immobilier ».

https://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/immobilier-a-letranger-canada-la-tentation-du-quebec-1040729

flag-28555_960_720

Laisser un commentaire