La Cnil dévoile sa nouvelle doctrine en matière de cookies

La Cnil vient de publier ses nouvelles lignes directives sur les cookies, qui étaient attendues depuis plusieurs mois. La simple poursuite de la navigation sur un site web ne peut désormais plus être considérée comme une expression valide du consentement de l’internaute. Les professionnels du marketing et de la publicité ont jusqu’à fin mars 2021 pour se conformer à ces nouvelles règles.

Au préalable, la Cnil rappelle que les cookies sont des fichiers informatiques stockés dans l’ordinateur de l’internaute par un serveur. Ils permettent de collecter des données de navigation, parfois « sensibles » car ils peuvent contribuer à révéler les habitudes de vie de l’internaute (orientation sexuelle, opinion politique, état de santé…). Par conséquent, l’usage des cookies doit être strictement encadré par la loi.

De plus, la Cnil recommande que l’interface de recueil du consentement ne comprenne pas seulement un bouton « tout accepter » mais aussi un bouton « tout refuser ». Par ailleurs, l’internaute doit pouvoir retirer son consentement facilement et à tout moment. Car refuser les traceurs doit être aussi aisé que de les accepter, indique la Commission.

Concernant l’information des internautes, la Cnil indique qu’ils doivent être informés des finalités des traceurs avant de consentir et des conséquences qui s’attachent à une acceptation ou un refus de traceur. Ils doivent également être informés de l’identité de tous les acteurs utilisant des traceurs. Enfin, côté professionnel, les organismes exploitant des traceurs doivent être en mesure de fournir, à tout moment, la preuve du recueil valable du consentement.

https://www.usine-digitale.fr/editorial/la-cnil-devoile-sa-nouvelle-doctrine-en-matiere-de-cookies.N1011474

cnil

Laisser un commentaire