Brexit : la Banque d’Angleterre dénonce les demandes de Bruxelles

Les discussions post-Brexit sur le front de la finance (secteur peu concerné par l’accord conclu in extremis en décembre) semblent mal parties. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE) Andrew Bailey a jugé « problématiques » les demandes supplémentaires d’informations de l’Union européenne pour accorder des équivalences aux services financiers britanniques.

« L’Union européenne a affirmé qu’elle voulait plus d’information de la part du Royaume-Uni sur la régulation, je trouve cela plutôt problématique », a asséné M. Bailey au cours d’une audition parlementaire.

lui, la demande de l’UE conduirait soit à une absence d’évolution des régulations, une possibilité qu’il juge « absurde », ou à abandonner le pouvoir décisionnaire à l’UE. « Ce serait accepter de recevoir les règles d’autrui, nous ne soutenons pas cette option », a-t-il assuré.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/brexit-la-banque-dangleterre-denonce-les-demandes-de-bruxelles-1390162

 

Laisser un commentaire