Paradis fiscaux : l’Europe accorde un nouveau sursis à la Turquie

La Turquie ne figurera pas (encore) sur la « liste noire » des paradis fiscaux de l’Union européenne (UE).

Le pays, qui ne partage pas de données bancaires avec six des Etats membres, dont la France, a, lundi 15 février, obtenu de Bruxelles un nouveau et dernier délai de quatre mois pour remédier à cette situation.
« L’intégrité de la liste est en jeu », expliquait, lundi, une source proche du dossier, dénonçant les tentatives de « politiser cet exercice pour exempter la Turquie de ses obligations ».

En vertu du délai déjà accordé début 2020, Ankara avait jusqu’au 31 décembre pour établir un échange automatique et sur demande d’informations fiscales avec tous les Etats membres.

Or la Turquie ne transmet toujours rien à la France, à l’Allemagne, à la Belgique, à l’Autriche et aux Pays-Bas, qui accueillent environ 5 millions des 7 millions de Turcs vivant dans l’UE

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/02/16/paradis-fiscaux-l-europe-accorde-un-nouveau-sursis-a-la-turquie_6070114_3234.html

 

Laisser un commentaire